L'expérience de Dieu, nécessaire à l'être humain

Raymond Panikkar
L'expérience de Dieu, Ed. Albin Michel, 2002

 


"L'expérience de Dieu ne peut être monopolisée par aucune religion ni par aucun système de pensée. En tant qu'expérience ultime, elle est une expérience non seulement possible, mais encore nécessaire pour que tout être humain parvienne à prendre conscience de sa propre identité.

 


L'être humain n'est pleinement humain qu'à partir du moment où il fait l'expérience de son ultime fondement,
de ce qu'il est réellement.


L'expérience de Dieu
n'est pas expérience d'un objet,
c'est l'expérience du néant,
donc de l'ineffable.
L'expérience par laquelle
on prend conscience
qu'il existe un quelque chose de plus,
de quelque chose qui n'a pas de fond. (...)


L'expérience de Dieu
est la contingence d'être avec,
de vivre avec, car
ce n'est pas l'expérience d'un "je suis", mais d'un "nous sommes". (...)
.

L'expérience de Dieu est l'expérience
de la troisième dimension de la réalité,
qui peut se ressentir dans la façon profonde
de vivre une activité humaine. (...)

L'expérience de Dieu
consiste à toucher
la totalité de l'Etre
avec la totalité de notre être :
sentir dans notre corps, notre intellect et notre esprit la réalité entière en nous et à l'extérieur de nous.
Et c'est, paradoxalement,
l'expérience de la contingence :
nous touchons en un point l'infini. L'expérience de Dieu est l'expérience du Mystère qui dirige nos vies de l'intérieur et de l'extérieur."

Raymond Panikkar
L'expérience de Dieu,
Edition Albin Michel, 2002.

Nonaire Christophanique

Retour au sommaire