JANINE DE LACLOS

née le 7 mars 1929 est entrée dans la plénitude de la vie à Dehli le 13 avril 1981

...ce que j'aime: (ou...mes "passions"!)...la montagne, la musique, les voyages, la lecture, l'amitié, les photos, la peinture abstraite, les couleurs; j'aime beaucoup le jaune, l'orange, couleurs et symboles du feu.

j'aime l'Inde,son appel à une vie d'intériorité et son mystère...

l'être humain me passionne...

Le Seigneur dans ma vie?

Chez moi,une passion en pousse une autre...
En tout premier j'aime le Christ, je l'ai découvert en tant que personne, à Lourdes.
La Trinité m'attire toujours dans son mystère...

Cependant, dans tout ce tohu-bohu, mon amour du Christ grandit.

Qu'est-ce qui donne un sens à mon existence, à toute mon expérience de vie?
Sur quoi est-ce que je peux bâtir ma vie?

Ma vie a été , est, la poursuite de Dieu sur moi, une longue quête de Dieu, une longue recherche de Dieu.
Ce Dieu, il m'a cherché et poursuivi tout au long de mes années d'incroyance.
Ce Dieu Trinité qui demeure en moi, qui s'est livré, pour moi, en Jésus-Christ.

Au cours d'une vie mouvementée et avec mon tempérament tumultueux, je constate une poursuite de l'Amour du Seigneur, à travers des périodes de désespoir.

Dans les moments les plus sombres, j'ai toujours trouvé des personnes pour m'aider.

J'éprouve beaucoup de difficultés face à l'abandon à Dieu, car j'ai un tempérament facilement révolté, souffrant de toutes les injustices, d'où mon nom indien de :

PRAPATTI, ce qui signifie, en sanscrit, ABANDON A DIEU !

Je crois avoir hérité de ma famille, et j'ai reçu du CHRIST, un très grand amour des pauvres.
C'est peut-être sans doute l'accent que le Christ me demande vivre ; mais, en fait, je suis à l'aise dans tous les milieux, sauf avec les purs intellectuels que j'ai du mal à supporter.

Après ce profil, plus ou moins objectif, je termine par cette prière de Joseph Folliet, demandant au Seigneur de m'aider à la VIVRE :

                                    "Bienheureux ceux qui savent rire d'eux-même" .           
Janine.
     
(retranscription d'un interview).


JUSTICE ET DIALOGUE

Comme Paul, Swami Ramdas et Swami Shivananda, ces deux grands mystiques Indiens contemporains nous disent : " Vous êtes le Temple de Dieu ". Le temple de Dieu peut-il devenir une maison de commerce ? - Si la Trinité habite en moi, ai-je le droit de faire de cette demeure divine une " maison de commerce " ?...

Parce que, de retour de l'Inde, je ne pouvais en rester à des souvenirs de voyage. J'étais interpellée et il me fallait agir. Cet appel intérieur pressant s'est donc concrétisé par la fondation de l'association " Terre Indienne "...

L'Inde fait partie des pays les plus pauvres, les pays où règne la faim,...

La France, elle, se situe au sommet de l'échelle, parmi les peuples jouissant du maximum de bien-être,...

Si je n'avais été en Inde, les chiffres seraient déjà très parlant pour moi. Mais voilà, j'ai été en Inde et quoi que je fasse, je ne peux plus oublier ce que j'ai vu ! En France j'ai remarqué que l'on n'aimait pas beaucoup entendre parler de la faim dans les pays en voie de développement. Pour moi c'est une réalité. Des enfants continuent à mourir de faim dans un monde où règne une opulente société de bien-être. Cette société ne changera que si les barrières de bien être sont abattues, si, chez l'homme, naît la volonté de partager avec le prochain, car seul l'homme peut sauver l'homme...

On me répète parfois que partager avec ceux qui ont faim n'est qu'une goutte d'eau dans la mer et que c'est aux gouvernements à agir. C'est l'alibi le plus subtil et le plus dangereux qui soit, celui derrière lequel il est facile d'abriter notre égoïsme monstrueux. Et pourtant, le cauchemar de la faim ne commencera à se dissiper que lorsque les hommes se mettront à agir ENSEMBLE...

                                                                                             Janine de LACLOS - 1976

L'EPREUVE DE LA MALADIE


...le passage d'Evangile qui est justement celui que le Christ m'avait donné au début de la création de TERRE INDIENNE : celui de la " multiplication des pains " . J'ai ainsi toujours su que ma maladie pourrait être beaucoup plus efficace que n'importe quelle action que je pourrais entreprendre ! Car le Seigneur agit dans la faiblesse, et c'est lorsqu'on se sent totalement impuissant que tout semble perdu, mais que l'on garde assez de Foi pour tout remettre entre ses mains, qu'IL intervient.

                                                                                           Janine de LACLOS - dec 1980

                                                                                                                                 

Lors de ses longs mois de souffrance à l'hôpital de Lyon, elle m'écrivait régulièrement, ...et partageait toutes les luttes et lumières de son âme, et son désir perpétuel et infaillible de revenir en Inde. Sa lutte constante d'alors était de vivre à la hauteur des exigences qu'impliquait le nom Indien qu'elle m'avait demandé: " Prapatti " signifiant abandon aimant à Sa volonté. La veille de sa dernière maladie, elle a eu une longue et bénéfique conversation avec Ishaprya, qu'elle aimait et admirait, ...au cours de cette conversation elle avait dû faire face au " noeud " de la recherche de sa vie...

                                                                                                        Soeur Vandana
                                                                                                  
Religieuse du Sacré Coeur

QUELQUES NOTES DE SA DERNIERE RETRAITE A RISHIKESH

C'est dans l'intimité qu'il me donne les EAUX VIVES.

Le chemin pour moi : L'ABANDON A DIEU , A SON ESPRIT SAINT.
Pour chanter Dieu et le glorifier, il faut être sans aucun attachement, libre d'aller où le Seigneur veut nous envoyer, sans rien d'autre que notre foi et notre amour. Tout ce qui me lie doit être abandonné. Parvenir au détachement total, comme ces fleurs emportées par l'eau du Gange...

" De la nuit guide moi à la lumière
De la mort à la vie
De l'irréel au réel "

" Les paroles de Jésus étaient Vie, comme une flamme. Elles venaient des profondeurs d'un amour sans limite et d'une compassion divine infinie ". Swami Shivananda.

Préparer ma mort. Partager la vie du Christ. J'ai besoin de l'Esprit et du COEUR DE JESUS c'est à dire de partager aussi sa croix. Me laisser purifier.

Entrer dans cette compassion qui est vraiment le COEUR SACRE DE JESUS

 

IMMERSION 14 MAI 1981


Selon sa volonté explicite, Janine a été incinérée et ses cendres dispersées dans le Gange. Par ce geste, Janine nous redit son désir de rejoindre les pauvres et d'entrer dans la spiritualité de l'Inde.

La cérémonie de l'immersion a été d'un grand impact spirituel pour les amis de Janine présents et pour les Hindous tout venants. La ferveur de Swami Chidananda a absolument tenu a faire l'immersion le même jour que l'Eucharistie célébrée à Paris, en signe de communion avec les chrétiens. Pour lui cette communion cosmique est importante.

  ghat3.bmp (163870 octets)  

                                                                                                                                   

sommaire